27 février 2017

+29 %, c’est le gain de pouvoir d’achat immobilier réalisé par un ménage français en huit ans.

Le Crédit Foncier a évalué l’évolution du pouvoir d’achat immobilier des ménages européens sur les huit dernières années (2008 / 2016) en mesurant l’effet cumulatif de la variation des taux d’intérêt de crédit et de celle des prix immobiliers.

En France, entre 2008 et le 1er semestre 2016, la baisse des taux a permis d’augmenter la capacité d’endettement des ménages de 30 %. A cela s’ajoute une hausse des prix de l’immobilier de 1 % pendant la même période. D’où un gain de pouvoir d’achat immobilier cumulé de 29 %.

A l’inverse, la hausse des prix de l’immobilier dans certains pays (+29 % en Allemagne et au Royaume-Uni) a gommé pour partie, la capacité d’endettement complémentaire obtenue grâce à la baisse des taux d’intérêt.

Ces chiffres sont extraits de l’étude que le Crédit Foncier a réalisé sur l’évolution du pouvoir d’achat immobilier des ménages européens entre 2008 et le 1er semestre 2016 .