13 février 2017

L’année immobilière 2016 vue par le Crédit Foncier

Lors de sa traditionnelle conférence annuelle “Les Marchés Immobiliers” le 2 février 2017, le Crédit Foncier a présenté l’analyse des marchés immobiliers résidentiels et tertiaires en 2016, réalisée par la Direction des études de Crédit Foncier Immobilier. Ce document reprend les principales caractéristiques et tendances de l’année immobilière 2016.

La reprise du marché du logement, amorcée en 2015, s’est confirmée en 2016 :

  • 154 milliards d’euros de crédits immobiliers, hors rachats, ont été acceptés (+1,7 % vs 2015) ; en deux ans (2016 vs 2014), le volume de crédits immobiliers a augmenté de 28 %.
  • 850 000 transactions dans l’ancien ont été enregistrées (+6 % vs 2015) dépassant assez largement les niveaux d’avant-crise ; en deux ans, le volume de transactions a augmenté de 22 %.
  • 133 000 maisons individuelles neuves ont été commercialisées (+19 % vs 2015) ; au cours des deux dernières années, la hausse est de 33 %.
  • 377 000 logements ont été construits (+10 % vs 2015) avec des progressions significatives enregistrées tant pour l’accession (+12 %) que pour l’investissement locatif (+16 %).

Cette croissance du marché du logement en 2016 s’explique en particulier par deux facteurs :

  • un niveau de taux d’intérêt très bas (1,3 % en fin d’année) ; en huit ans (2008 / 2016), la baisse des taux a amélioré de 30 % le pouvoir d’achat immobilier des ménages ;
  • les mesures de soutien public portant sur l’accession (Prêt à Taux Zéro) comme sur l’investissement locatif (dispositif Pinel).

Une bonne année pour le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise :

L’investissement en immobilier d’entreprise 2016 a égalé son niveau de l’année 2015 avec un volume proche de 24 milliards d’euros. Par ailleurs, le stock locatif des bureaux franciliens a poursuivi sa décrue en 2016 pour atteindre 3,5 millions de m², niveau proche de la moyenne décennale qui s’élève à 3,4 millions de m².

 

 

PDF

L'année immobilière 2016