11 septembre 2017

9e baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l’immobilier : depuis un an, le moral des professionnels de l’immobilier se maintient à un niveau élevé (82 % d’optimistes)

Réalisé trois fois par an avec l’institut de sondage CSA, le baromètre* du Crédit Foncier mesure le moral des professionnels de l’immobilier et leurs anticipations pour les douze prochains mois. Cette enquête a été réalisée du 28 août au 4 septembre 2017

Bilan des quatre derniers mois (mai à août 2017)

Six professionnels sur sept (86 %) considèrent que le marché du logement s’est amélioré (45 %) ou stabilisé (41 %) au cours des quatre derniers mois.

Question posée : Au cours des 4 derniers mois, avez-vous le sentiment que le marché du logement est resté stable, s’est amélioré ou détérioré ?

4 professionnels sur 5 (82 %) optimistes pour les douze prochains mois, un score stable depuis un an

82 % des professionnels sont optimistes pour le marché immobilier résidentiel pour les douze prochains mois ; une proportion qui a fortement augmenté de janvier 2015 (35 %) à septembre 2016 (78 %) pour ensuite se stabiliser à un niveau élevé.

C’est en Ile-de-France que les professionnels sont les plus optimistes avec un score de 86 %.

L’optimisme des professionnels se nourrit principalement du niveau bas des taux d’intérêt de crédit, du dynamisme du marché et d’un contexte économique plus favorable. A contrario, le pessimisme est nourri, pour deux tiers des répondants (63 %), par les incertitudes liées au maintien des dispositifs publics de soutien au marché immobilier.

Question posée : Au global, êtes-vous optimiste ou pessimiste quant à l’avenir du marché du logement au cours des 12 prochains mois ?

Les niveaux de prix et transactions devraient se maintenir ou poursuivre leur hausse

Quelles anticipations de prix et de volumes de transactions pour les douze mois à venir ont les professionnels ?

  • Dans le neuf : les prix devraient rester stables (59 % des répondants) ou augmenter (31 %) ; le niveau de transactions devrait se maintenir (42 % des répondants) sinon poursuivre sa hausse (40 %).
  • Dans l’ancien : la proportion de professionnels qui anticipe une hausse des prix s’accroit (27 % aujourd’hui contre 17 % en janvier 2017) ; cette proportion est nettement plus élevée dans le Sud-Ouest (43 %). Les professionnels anticipent, par ailleurs, une stabilité (52 %) ou une poursuite de la hausse (35 %) des transactions.

En savoir plus


* Enquête réalisée du 28 août au 4 septembre 2017, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine). Réalisé tous les quatre mois avec l’institut de sondage CSA, le baromètre du Crédit Foncier mesure le moral des professionnels de l’immobilier et leurs anticipations pour les douze prochains mois.