8 mars 2018

Les conditions d’accès à la propriété en Europe et leurs évolutions

Le Crédit Foncier vient de réaliser une étude en partenariat avec Sciences Po sur les conditions d’accès à la propriété en Europe et leurs évolutions. En comparant 6 pays européens (l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni), cette étude apporte un éclairage sur les politiques du logement, les systèmes de crédit immobilier et les modes de gouvernance des politiques d’accession à la propriété.

Que retenir de cette étude ?

L’état du marché et de l’offre immobilière en Europe

C’est en Europe de l’Est que les taux de propriétaires sont les plus élevés ; c’est le résultat de la vague de privatisations intervenues lors du passage à l’économie de marché au début des années 1990. La Roumanie détient ainsi le record de ménages propriétaires en Europe (96%).

Parmi les 6 grands pays européens étudiés, c’est l’Espagne qui affiche la part la plus importante de propriétaires (81%), suivie de près par l’Italie (73%). Aux Pays-Bas, la proportion est de 67%. La France et le Royaume Uni demeurent légèrement en deçà de la moyenne européenne avec 65%. Enfin, l’Allemagne se situe en bas du classement avec une part de propriétaires particulièrement faible : 52%.

Principales caractéristiques des marchés du logement dans les 6 pays étudiés

Les politiques publiques jouent un rôle central dans la structuration des marchés du logement européens, et ce, surtout depuis l’après-Seconde Guerre mondiale où l’interventionnisme public en matière de logement s’intensifie.

  • Au Royaume Uni et aux Pays-Bas, les individus ont intérêt à accéder à la propriété dès qu’ils en ont les moyens : les logements sont de bien meilleure qualité sur le marché de l’accession que sur le marché locatif.
  • En Italie et en Espagne, la contrainte est plus forte : les logements locatifs sont rares et ne constituent pas une réelle alternative à la propriété.
  • En France et en Allemagne, les ménages ont davantage de choix : en fonction de leurs situations, il peut être plus intéressant pour eux de louer ou d’acheter le logement.

Encours de crédits immobiliers par ménages propriétaires

Les systèmes de crédit présentent des différences significatives en Europe, qui influent également sur les conditions d’acquisition des logements. L’encours moyen est plus important dans les pays d’Europe du Nord et beaucoup plus faible dans les pays d’Europe du Sud. La France est dans une position médiane avec un encours égal à 49 870€.

 

PDF

Etude Sciences Po : Les conditions d’accès à la propriété en Europe et leurs évolutions