27 février 2018

Immobilier d’entreprise : les perspectives de croissance dopent le marché

Conjoncture immobilier d’entreprise – marché locatif de février 2018

L’amélioration du contexte économique, plus rapide qu’anticipé, s’est répercutée sur le marché tertiaire francilien, où la demande placée décolle à 2,6 millions de m² en 2017, performance bien supérieure à la moyenne décennale.

En dépit d’une offre souvent insuffisante en qualité et en quantité, le marché locatif est en train de changer de paradigme, passant d’une demande principalement fondée sur le besoin renouvellement de l’outil immobilier des utilisateurs, à une demande davantage portée par le développement des entreprises.

Contexte économique : Retour à la croissance et vision enfin positive de la France

Après des années de stagnation et de faible performance des principales économies mondiales : Etats-Unis, Chine, Russie, Europe, la croissance mondiale s’est accélérée en 2017, atteignant +3,6 % selon la dernière estimation du FMI1, à son meilleur niveau depuis 6 ans. C’est le résultat de la conjonction d’une reprise soutenue venue d’Outre-Atlantique, mais aussi portée par la Chine, et caractérisée en Europe par un retour vers un cycle d’investissement vertueux.

2017 avait pourtant commencé dans un climat d’attentisme peu favorable : la hausse des prix du pétrole, des anticipations sur la remontée des taux longs, des inquiétudes sur la dette chinoise et surtout les incertitudes électorales en Europe ou les craintes des retombées du Brexit. Mais, passé le printemps, le recul du spectre inflationniste et la disparition de la crainte de voir les banques centrales réviser leur politique accommodante ont laissé place à un vent d’optimisme un peu général, favorable tant à la consommation des ménages qu’à l’investissement des entreprises.

L’économie française a également tiré avantage de cet environnement, conduisant l’INSEE à relever son estimation de croissance du PIB pour 2017 à +1,9 %, soit un niveau inédit depuis 2011. Le chômage est en léger recul (presque 0,5 % sur un an), même si celui des seniors et des chômeurs de longue durée progresse encore. L’indicateur du climat des affaires en témoigne, ayant atteint son plus haut niveau depuis des années, en dépit d’une légère inflexion conjoncturelle sur le commerce.

Cette amélioration du contexte économique s’est clairement transposée sur le marché locatif, où la demande placée francilienne décolle à 2,6 millions de m² en 2017,  performance bien supérieure à la moyenne décennale.

PDF

Note de conjoncture Immobilier d'entreprise : marché locatif

Février_2018